Primexis
Menu
Primexis
Fermer
Candidature spontanée

« * » indique les champs nécessaires

Déposer les fichiers ici ou
Types de fichiers acceptés : pdf, png, jpeg, jpg, Taille max. des fichiers : 256 MB.

    Interview avec Olivier Touchard,
    président de Primexis,
    sur BFM Business

    La presse en parle
    13 novembre 2023

    Olivier Touchard, président de Primexis, a été invité à participer à l’émission « Focus PME », diffusée sur BFM Business. Lors de cet entretien, il a échangé avec le journaliste Vincent Touraine et détaillé les multiples facettes qui définissent notre cabinet. L’interview a été diffusée les 11 et 12 novembre 2023.

    Cet entretien offre une vision approfondie de nos activités, mettant en lumière les 3 pôles d’expertise de Primexis : Conseil Opérationnel, Expertise Comptable et RH/Paie. Les échanges ont également permis d’aborder nos grands projets en cours, nos clients et bien plus encore.

    Vincent Touraine : Un cabinet indépendant de conseil opérationnel et d’expertise comptable pour les ETI et les grandes entreprises d’envergure internationale. Ce cabinet, c’est Primexis, et c’est Olivier Touchard qui est avec nous qui le dirige. Merci d’être avec nous dans Focus PME. Dites-nous qui est Primexis ? Et quels sont vos domaines d’expertise ?

    Olivier Touchard : Primexis est un cabinet de conseil opérationnel et d’expertise comptable spécialisée. Nous sommes installés à Paris, La Défense. Nous sommes 400 aujourd’hui et on ambitionne de faire 50 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2023. Nos domaines d’expertise sont multiples, mais globalement, on s’adresse aux directions financières des entreprises, aux directions des systèmes d’information et aux directions des ressources humaines. Nos domaines d’expertise pour ces trois directions d’entreprise sont essentiellement dans le domaine de la comptabilité, la fiscalité, le contrôle de gestion et la paie et les ressources humaines.

    VT : Typiquement, qui sont vos clients, notamment parmi les ETI et les grandes entreprises d’envergure internationale ?

    OT : Notre clientèle se compose principalement des très grandes entreprises internationales, des sociétés cotées essentiellement, peu importe le marché. De l’autre coté, nous travaillons également avec des ETI, des entreprises de taille intermédiaire. On va de temps en temps avoir quelques PME, mais objectivement, ce sont quand même les grandes entreprises et les ETI qui constituent notre clientèle.

    VT : Des secteurs de prédilection ou tous secteurs d’activité ?

    OT : Nous nous adressons à tous les secteurs d’activité. Cependant, nous avons des spécialisations, notamment dans le secteur de l’immobilier, de la banque et de l’assurance. Globalement, retenez que nous travaillons avec des entreprises de tous les secteurs.

    VT : Pourquoi est-ce que l’on vient vous voir ?

    OT : Non seulement les clients viennent nous voir, mais en plus ils reviennent et ils restent ! Pour plusieurs raisons, la première c’est notre savoir-faire. Très clairement, ce que les clients viennent chercher chez nous, c’est la compétence, des savoir-faire exceptionnels et des niveaux d’expertise élevés.

    VT : Et cela depuis 1978…

    OT : Absolument ! On a démarré avec cette stratégie et on continue à le faire. Nos clients recherchent bien plus qu’un simple savoir-faire chez nous. Ils recherchent également un savoir-être, en particulier notre engagement à mener les projets à leur terme. Lorsque nous évoquons le conseil opérationnel, nous mettons en avant le côté opérationnel de notre métier. Nous conseillons, mais nous sommes également impliqués dans la réalisation des travaux et nous allons jusqu’au bout de ces projets.

    VT : Quel type d’accompagnement proposez-vous spécifiquement aux filiales françaises de groupes internationaux ?

    OT : C’est notre cœur de métier. Nous avons commencé en 1978 en nous spécialisant dans les filiales françaises des groupes internationaux, quelle que soit leur nationalité, nord-américaine ou japonaise, peu importe. Elles rencontrent une problématique particulière : trouver en France un partenaire de confiance.

    Ce qu’elles recherchent, c’est un expert-comptable ou un conseiller qui puisse être ce tiers de confiance, à qui elles peuvent confier les clés de leur filiale en France, pour faire de la comptabilité, de la fiscalité, du contrôle de gestion, de la prévision de trésorerie et du conseil au quotidien. En général, elles se trouvent plutôt démunies en France et n’ont souvent pas de support.

    Nous jouons le rôle de ce tiers de confiance qui les accompagne. Nous allons même jusqu’à domicilier ces entreprises dans nos locaux. Le siège social de plus d’une centaine d’entreprises se trouve chez nous. Pour celles qui n’ont pas de siège social, notamment dans les métiers de la prestation de services, où des locaux ne sont parfois pas nécessaires.

    VT : Plus de 40 ans d’existence, 45 ans plus exactement. On va parler de la suite vos grands projets. Qu’est-ce qui est prévu pour la suite ?

    OT : Nous avons deux projets qui nous animent en ce moment. Le premier concerne un projet axé sur la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). D’une part, nous cherchons à rendre notre entreprise plus responsable, et d’autre part, nous développons une offre d’accompagnement RSE pour nos clients. C’est un sujet sur lequel nous avons récemment lancé des initiatives concrètes et qui nous tient particulièrement à cœur. En ce qui concerne le deuxième projet, il s’agit de la stratégie de l’entreprise. Nous avons récemment finalisé notre plan stratégique pour 2024 et sommes désormais engagés dans l’élaboration de notre prochain plan pour les années à venir.

    Ne ratez pas l’intégralité de cette interview exclusive.

    Ces articles peuvent également vous intéresser